Causette

Lire… mais pour quoi ?

Alors que les humains de cette étrange planète conservent depuis fort longtemps la question existentielle : « Pourquoi vit-on ? » Ou encore : « Qu’est-ce que la vie ? »… Les amoureux des livres (ou Toxico’Book), eux, se contentent d’un : « Pourquoi lire ? ».

Afficher l'image d'origine

Enfin… nous on sait pourquoi (ou à peu près), mais ce sont plutôt les gens extérieurs : les humains (certes, nous en sommes aussi. Remarque…), les non-Toxico-Book, la famille, les amis – même les inconnus qui nous regardent bizarrement parce que nous préférons lire (en prenant le risque de marcher en zigzagues), que de marcher comme toute personne normale, en regardant devant soi (pitié, dites-moi que je ne suis pas la seule…).

« Pourquoi tu lis tout le temps ? », « t’as pas autre chose à faire ? Quelque chose de plus important ? », « va réviser au lieu de perdre ton temps à lire des histoires ! », « sors de tes rêveries ! », etc, etc…

*Soupire las* Qu’est-ce que les gens peuvent être agaçants… Mais vraiment.

Et pis… Ce n’est pas parce qu’ils ne comprennent pas pourquoi on préfère lire qu’ils doivent critiquer, si ?

Alors, pourquoi lit-on ?

Me concernant, c’est simple. Un mot : Vivre. Simple, clair, net et concis !
Passer de la simple existence à la Vie. Car Exister est très différent de Vivre.
Tu existes quand : tu te lèves le matin, tu manges, tu te remémores ce que tu dois faire dans la journée, les coups de fil à passer, les papiers à remplir, les courses à faire, puis tu vas au boulot, tu obéis au chef (ou tu vas en cours et tu obéis aux profs – ou pas – et tu fais tes devoirs), tu manges, tu retournes au boulot, tu te fatigues, puis tu rentre enfin chez toi – ah ! Mais tu dois faire les courses, donc tu vas faire les courses, puis tu rentres, tu passes des coups fils, blablabla, tu manges, tu vas te coucher, fatiguée. Et rebelote. C’est cool la vie, hein ? -_-
Alors que vivre, c’est profiter sans s’encombrer des : « je dois faire ça », « je ne peux pas faire ça », « j’aimerais mais je n’ai pas le temps », bla bla… bla. Non, c’est plutôt vivre au jour le jour et faire ce qu’on aime (càd, dans mon cas : rêver, lire, écrire et imaginer). Point. Ce n’est pas plus compliqué que ça.
Alors bon… excusez-moi si je choisis d’avoir un peu de magie dans ma vie ! (C’était mon instant philosophie, merci. :D)

Quand je lis, je me coupe du monde stressant et étouffant. Je m’évade pour me plonger dans un autre monde et vivre une aventure. Car, je ne sais pas pour vous, mais quand je lis un livre, je vis l’histoire. Je me mets à la place des personnages, je suis les personnages. Parfois, à mon grand malheur… Oui, car même lorsque ce sont des livres que je n’aime pas ou qui finissent mal, je ne peux pas m’empêcher de ressentir. Je ressens trop – oui, je suis une âme sensible :'(. Ça peut être un énorme avantage (pour ressentir les bonnes émotions), comme un énorme inconvénient (mauvaises émotions). Mais je pense que ça fait juste parti du truc. Vous savez, le Yin ne va pas sans le Yang et inversement – sinon déséquilibre total (*fin de mon instant sagesse, promis*).

En bref

Je lis pour pouvoir vivre d’autres vies sans même bouger mes fesses – ce n’est pas merveilleux ça ?!

Je trouve également très beau de pouvoir « s’infiltrer » dans l’imagination d’autres personnes, dans leurs mondes, dans leurs créations. Et d’eux, les écrivains, de nous le faire partager.

Je trouve simplement que c’est un art assez fantastique que de partager nos mondes imaginaires.

Afficher l'image d'origine

Vive les lecteurs, vive les écrivains, vive le partage et vive l’imagination !

 

Alahya, vivant dans l’imaginaire et toxico’book.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s