Chroniquettes·Classique

Orgueil et préjugés | Jane Austen

Afficher l'image d'origine

Voilà un livre si célèbre, que même ceux qui ne donnent pas dans le classique connaissent – sans l’avoir forcément lu.
Qui n’a jamais entendu le nom de Mr. Darcy ?!

Je ne me suis jamais penchée sur le genre littérature classique, anglaise, etc. Pourtant, Orgueil et préjugés était miraculeusement parvenu à me trotter dans la tête pendant longtemps, sans que je ne saute jamais le pas.
Eh bien, voilà qui est fait !

Résumé

Orgueil et préjugés est le plus connu des six romans achevés de Jane Austen. Son histoire, sa question, est en apparence celle d’un mariage: l’héroïne, la vive et ironique Elizabeth Bennett qui n’est pas riche, aimera-t-elle le héros, le riche et orgueilleux Darcy ?
Si oui, en sera-t-elle aimée ? Si oui encore, l’épousera-t-elle ? Mais il apparaît clairement qu’il n’y a en fait qu’un héros qui est l’héroïne, et que c’est par elle, en elle et pour elle que tout se passe.


Il m’est souvent arrivée d’entendre ici et là les louanges de Mr Darcy, avant même que je ne connaisse vraiment le livre. J’en savais plus sur ce Darcy que sur Elizabeth Bennett, alors que c’est bien elle le personnage principal ! Au vu des « fans » de Darcy que je ne connaissais pas encore, puis en ayant vaguement fait une recherche pour trouver le résumé…
je me suis dis que c’était une romance ! Tout ce que j’entendais me l’indiquait !

Bah ! Que nenni, mon ami !

Lire ce livre était une nouveauté, sachant que je n’ai jamais tenté le genre littérature anglaise/classique (mis à part au collège, mais là, ce n’est vraiment pas un exemple vu comme ils m’ont écœurée des bouquins !).
Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre, mais puisque je savais déjà qu’il y aurait une romance (et je l’avoue, je suis fana des romances :3), je me suis dis que ça pourrait passer. Et puis, je voulais enfin connaître ce célèbre Mr Darcy, enfin !


Et que dire ? Que penser de cette lecture ?

Pour tout vous dire, après avoir tourné la dernière page, je suis restée cinq bonnes minutes à essayer de comprendre. J’étais un peu comme ça :

huh lost.gif

J’étais un peu perdue, parce que je réalisais que cette histoire n’est absolument pas une romance mais une sorte de « machin-chose » qu’y m’était inconnu.

En fait, le livre porte incroyablement bien son nom : Orgueil et préjugés. Car il est entièrement basé sur ça ! Toute la trame du livre est conduite par l’orgueil et les préjugés des personnages ! Même la « romance » est dirigée par eux, car ce n’est que quand l’orgueil de l’un se calme et que les préjugés de l’autre s’évanouissent qu’elle prend un nouveau tournant. C’est… je ne sais pas, j’ai trouvé ça étrange ! xD

Étrange, surtout parce qu’avec ce livre, nous sommes vraiment immergé au XVIIIème siècle. Il n’y a pas de « dérivé » pour permettre au lecteur de s’identifier en fonction de notre époque, comme il y a souvent dans les autres livres qui se déroulent dans le passé. Là, Jane Austen montre ce qui était réellement à cette époque, et c’est bien ça – je crois – qui m’a perturbé.

Eh oui, le travail d’identification est plus difficile si vous n’avez rien en commun avec les personnages et leur monde !

De plus, le manque d’émotion m’a fait tourner la tête. Je suis une addict aux feelings quand je lis, j’adore ça – j’en ai presque besoin ! Ici, il y en avait, mais ils étaient exprimés si différemment que je ne pense pas être parvenue à les ressentir.


En bref

Je m’attendais à mieux – dans le sens où je ne pensais pas que la romance serait si secondaire. Pourtant, j’avais vraiment envie de tourner les pages pour savoir ce qui allait se passer ensuite, et j’ai bien apprécié cette lecture !

La semi-romance n’est pas centrale et ce n’est pas forcément une mauvaise chose ! Cela a laissé la place au fonctionnement de la société et aux comportements des gens, nous permettant de voir à quel point les préjugés peuvent nous tromper et orienter radicalement notre vision des choses et/ou des personnes – en bien comme en mal.

Une lecture intéressante… et pour ma part, perturbante ! ^^

 

∞ Alahya, dont l’esprit est encore un peu troublé, mais qui fait désormais partie des admiratrices de Mr. Darcy. :3

Publicités

Une réflexion au sujet de « Orgueil et préjugés | Jane Austen »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s