Fantastique·Romance·Young Adult

Runes (#1) | Ednah Walters

runes-tome-1-runes-723985-250-400

Résumé

Raine Cooper, une jeune femme de dix-sept ans, traverse une période difficile, entre la disparition de son père, le comportement fantasque de sa mère et le déménagement prochain de son petit ami. La dernière chose dont elle a besoin en ce moment, c’est l’arrivée de Torin St James, un nouveau voisin mystérieux au sourire taquin qui la fixe avec insistance dès qu’elle croise son regard.

Raine est attirée malgré elle par le charme ténébreux de Torin, jusqu’à ce qu’il lui sauve la vie à l’aide de marques étranges. Elle comprend alors qu’il est différent des autres. Or depuis qu’il l’a guérie, quelque chose a changé en elle. En proie à des sentiments contradictoires, son cœur balance : doit-elle le fuir ou tomber dans ses bras ?

Effrayée par ce qui lui arrive, elle décide d’en savoir plus sur cet énigmatique jeune homme. Mais plus elle s’approche de la vérité, plus ce qu’elle découvre se révèle sinistre. L’histoire de Torin est liée à une mythologie ancestrale et elle s’y retrouve mêlée contre son gré. Raine et ses amis sont en danger. Elle doit choisir son camp, mais le mauvais choix pourrait lui coûter la vie


Cela fait peu de temps que j’ai découvert ce livre en ayant lu des avis et chroniques dessus qui m’avait enthousiasmé au plus haut point. En effet, à plusieurs endroits j’y ai trouvé une comparaison avec les séries Lux (chronique du tome 1) et The Mortal Instruments (chronique de la saga). Sachant que ce sont mes livres références, coups de cœur, chers à mon âme – appelez ça comme vous voulez XD – j’ai bondis d’excitation quand plusieurs disaient y trouver une forte ressemblance – une sorte de mélange, plus précisément – avec ces deux séries.

yes excited omg.gif

Et maintenant que je l’ai lu, je ne peux être que d’accord !

yes.gif

Eh oui, le nouveau voisin mystérieux à l’air supérieur nous ramène de suite dans Lux (pour mon plus grand plaisir !) et les runes, le monde secret, eux, nous font penser à TMI. Mais je me suis vite rendu compte qu’il valait mieux éviter de chercher la comparaison avec ces livres, parce que j’ai réalisé que j’en devenais exigeante et que je ne profitais pas pleinement du Runes.


Au début de ma lecture, j’ai eu pas mal de sourires amusés et quelques grimaces en trouvant des passages assez clichés – mais je m’y attendais en même temps et ce n’était rien d’insupportable, je vous rassure ! 😉
Puis, au fur et à mesure que l’histoire avançait, je ne sais pas si c’est parce que j’étais plus concentrée dedans ou si ça s’améliorait réellement, mais les clichés étaient oubliés et l’intrigue était devenue prenante.

Pour tout vous dire, j’ai lu 80% du livre en une soirée ininterrompue – et ce, jusqu’à 4h du matin, heure à laquelle mes paupières menaçaient de me faire un procès si je ne les laissais pas se fermer. :’)

tired bored.gif
J’étais un peu comme Bouh…


Côté personnages

J’ai adoré Torin du début à la fin. Ok, surtout dans la deuxième moitié du livre où il se dévoilait un peu plus – mais vraiment un tout tout petit peu plus. Eh oui, même à la fin du livre, il reste une montagne à secret à lui tout seul :’) Et ce n’est pas plus mal, je préfère quand on laisse un peu (ou beaucoup) de mystère histoire de nous faire tenir en haleine.
Il est protecteur, juste, (est-ce utile de préciser qu’il est beau ?), fort, déterminé, secret, avec ce qu’il faut de sarcasme, et puis avec Raine il est adorable, quoi. D’ailleurs, je suis fana de leur relation. Un peu compliquée avec tout ce qui se passe, mais superbe et intense par certains passages que j’ai absolument adoré.
(PS : mention spéciale à la Harley de Torin qui m’a donné envie de pleurer tellement je la voulais :’))

Après, Raine est aussi sympa dans son genre. La bonne copine pacifique qui fait de la natation, dont la meilleure amie, Cora, est populaire, un peu folle mais cool et le meilleur ami (et/ou potentiel petit ami), Eirik, doux et gentil, à se trimballer avec son appareil photo où qu’il aille.
La vie de Raine est bouleversée depuis l’arrivée de son voisin énigmatique, car elle commence à voir des choses que personne d’autre ne voit, et découvre des choses qu’aucune personne « normale » ne sait. Sans compter la disparition de son père trois mois plus tôt, les nouveaux arrivants plus qu’étranges – et certains un peu trop menaçants -, les nouveaux dangers qui courent… Disons qu’elle ne risque pas de s’ennuyer.

Les nouveaux arrivants comptent Andris, Maliina et Ingrid, lesquels n’ont pas inspiré confiance dès le début. En revanche, je me suis surprise à apprécier Andris dans la deuxième partie du livre.


Mais parlons un peu de cette mythologie des dieux nordiques !

Alors là, quand j’ai vu ça, j’étais super contente ! C’était nouveau et ça sonnait bien à mes oreilles, haha xD J’ai toujours adoré les histoires sur les dieux grecs, nordiques ou je ne sais trop quoi encore – un peu à la sauce du Percy Jackson – alors j’étais super enthousiaste. Je m’imaginais déjà des combats de divinités surpuissantes qui écrasent tout sur leur chemin et tout ça ! * voix surexcitée*

excited yeah dance.gif

Bon.

J’avoue que quand des précisions ont été apportées dans le livre, j’ai été un peu déçue. Je ne vais, bien sûr, pas dire ce que c’est ici, mais disons juste que j’avais espéré quelque chose de plus… impressionnant. (Voilà pourquoi il faut à tout prix éviter de nourrir des attentes précoces ^^)
L’intrigue en reste tout de même très intéressante et j’ai déjà le tome 2 qui m’attend sagement sur ma tablette ! 😀

Et avec une fin pareille, comment ne pas se jeter sur la suite comme si on avait le feu au derrière !? Sérieusement, pendant une seconde j’étais ravie et celle d’après, j’étais sur les fesses avec une mine dépitée. Et c’était fini.

Mais j’avais également une point de satisfaction et d’excitation car j’aime quand ça se corse un peu et je trouvais que le tome avait une bonne fin alléchante qui pousse indéniablement à aller vers le tome 2.

Dans tous les cas, j’ai dû me forcer à ne pas commencer de suite le tome suivant pour prendre le temps d’écrire cette chronique (histoire de ne pas mélanger les deux tomes par la suite) et maintenant que c’est fait, je pense que vous pouvez aisément deviner ce que je vais désormais faire…

clin d'oeil.gif


Conclusion

Un très bon tome qui, selon moi, est allé crescendo, avec des personnages captivants et attachants, une mythologie et des pouvoirs intéressants. J’ai beaucoup aimé cette histoire de runes, au fait !

Je me demande comment va gérer Raine après tout ce qui s’est passé – concernant Torin (bien sûr :3) mais aussi par rapport aux autres. Beaucoup de choses risque de changer et je suis impatiente d’en découvrir plus !


Sur ce, je vous laisse, les lutins.

∞ Alahya

Publicités

3 réflexions au sujet de « Runes (#1) | Ednah Walters »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s